Le programme détaillé

Le programme en détail….

Le samedi 2 juin

16 h 30 Inauguration officielle – verre de l’amitié

17 h 30 Café littéraire

« Un Village du Livre, dernier refuge pour une résistance ? »,

Table ronde avec les représentants du Village du Livre de Cuisery, partenaire de la manifestation

21 h 00 Soirée consacrée à l’éditeur et poète Pierre Seghers

Projection du film « Araya » de Margot Benacerraf, co-écrit avec Pierre Seghers

Animation de la soirée : Bruno Doucey, éditeur, ancien directeur des éditions Seghers

Le dimanche 3 juin

11 h 00 Café littéraire

Rencontre avec les éditeurs et auteurs invités

A partir de 14 h 00 Hommage à Pierre Seghers, ça continue

Projection en continu du documentaire « Seghers, un homme fou de poésie »

15 h 00 Documentaire

Projection de « Un siècle d’écrivains – Vladimir Maïakovski » (avec l’aimable autorisation de Daniel Leconte et de Doc et stock)

Lectures de poésies choisies par Marc Roger, lecteur public

15 h 00 / 17 h00Atelier contes animé par Françoise Delarche

16 h 30 Café littéraire

Rencontre avec les éditeurs et auteurs invités

18 h 00 Clôture

Publicités

Les organisateurs

Après avoir suivi un cursus littéraire et musical, puis enseigné la musique pendant six ans, puis effectué une formation d’opérateur du son, Didier Ray, 53 ans, est ingénieur du son à « France Télévisions ».

Passionné d’histoire, celles des premiers hommes et de ceux du moyen-âge, des auteurs comme Clottes, Bordonove, Duby, Riché ou Amouroux trouvent leur place sur les rayons de la bibliothèque.
Si l’art des trouvères et des troubadours fut aussi l’objet d’un mémoire de licence de musicologie, les poètes, de Clément Marot à Théophile de Viau, de Francis Ponge, Léon–Paul Fargue à Henri Michaux, occupent une autre place de choix dans ses lectures préférées.
Spécialisé dans le mixage de la bande son de fiction et de documentaire, l’opportunité de travailler sur la série des grands écrivains initiée par Bernard Rapp provoque une rencontre avec une bonne cinquantaine d’entre eux, parmi lesquels : Ségalen, Hemingway, Grenier, Cocteau, Debord, Conan Doyle, Darwich, etc.

PS : il a un homonyme, dessinateur de BD. Lui, par contre, en dessin…

——————————————————————————————————–

Arnaud Dudek est né à Nancy le 26 mars 1979.
Titulaire d’une maîtrise en droit des affaires, il travaille actuellement au service des ressources humaines de l’université de Bourgogne.
Il s’est fait connaître dans les revues littéraires Décapage et Les Refusés, où il a signé un nombre conséquent de nouvelles. La plupart de ces textes, ainsi que ses collaborations avec d’autres revues, sont réunis dans deux recueils : Copenhague (2007, Filaplomb) et Les vies imperméables (2011, Storylab).
Son premier roman, Rester Sage (2012, Alma éditeur) a fait partie de la sélection finale du Goncourt du premier roman, du prix Emmanuel-Roblès, du prix Méditerranée des lycéens, du prix Première et du prix Marcel-Aymé.

Parce que le livre n’est pas un bien comme les autres

… ou comment rencontrer ces professionnels engagés, échanger avec eux et partager leur passion des idées et des livres, dans une ambiance simple et décontractée.

Les premières rencontres littéraires AlternaLivres auront lieu les 2 et 3 juin 2012. Elles se dérouleront à Cuisery en partenariat avec l’association du Village du Livre, vitrine littéraire du département, qui apportera son soutien logistique et son précieux savoir-faire.

Durant ces deux journées, AlternaLivres mettra à l’honneur un certain nombre d’éditeurs qui viendront présenter leur métier, leur parcours et leurs dernières parutions au fil de débats, de lectures publiques et de séances de dédicaces :

  • des éditeurs bourguignons (Raisons et Passions, Rhubarbe, D’Un Noir Si Bleu…),

  • mais aussi des éditeurs indépendants implantés dans d’autres régions (Caracolivres dans le Jura, Alma ou Bruno Doucey à Paris, etc.)

Ouvert à tous les genres littéraires, AlternaLivres mobilisera donc des libraires, des auteurs, traducteurs, éditeurs d’horizons divers qui cultivent tous l’exigence et refusent d’être formatés.

La soirée du samedi, ouverte à tous, sera consacrée à l’éditeur et poète Pierre Seghers, à travers deux documentaires et une intervention de Bruno Doucey, qui dirigea pendant six ans la maison Seghers.

Les enfants, quant à eux, ne seront pas oubliés puisqu’ils bénéficieront de la présence d’une conteuse qui les emmènera par les mots dans les méandres d’une foultitude d’histoires originales.